Chaque année, plusieurs milliers de candidats présentent les concours des IRA, divisés en un concours externe, un concours interne, et un 3ème concours. CAP-IRA, département concours de CAPAVOCAT, est spécialisé sur la préparation aux épreuves des concours externe et interne d’accès aux 5 instituts régionaux d’administration. Vous trouverez sur ce site toutes les réponses à vos questionnements sur les épreuves, les perspectives de carrière qui sont ouvertes aux lauréats, et l’accompagnement que peut vous apporter CAP-IRA dans la réussite de votre projet professionnel.

Les concours externe et interne d’accès aux IRA

Les concours d’accès aux instituts régionaux d’administration (IRA) sont le principal mode de recrutement des attachés d’administration des différents ministères. À compter des concours ouverts pour une entrée dans les IRA au 1er septembre 2019, 2 sessions de concours seront organisées par an avec :

  • les concours de printemps : inscriptions en décembre, épreuves écrites en mars, épreuves orales en juin, et entrée à l’IRA choisi au 1er septembre
  • les concours d’automne : inscriptions en juin, épreuves écrites en octobre, épreuves orales en janvier, et entrée à l’IRA choisi au 1er mars

Parmi les voies d’accès ouvertes, figurent :

le concours externe qui s’adresse aux candidats titulaires au minimum d’une licence ou d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau II, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplômes ;

-le concours interne qui s’adresse aux candidats déjà en poste dans l’administration (fonctionnaires ou contractuels), totalisant au moins 4 ans de services publics.

Les équipes pédagogiques de CAP-IRA reviennent en détails sur chacune des deux voies de recrutement :

-le concours externe des IRA : cliquez sur notre page dédiée

-le concours interne des IRA : cliquez sur notre page dédiée

IRA : Les nouvelles épreuves du concours

Les épreuves d’admissibilité sont toutes à l’écrit et sont organisées dans les 23 centres de France prévus à cet effet, à Basse-Terre, Bastia, Bordeaux, Caen, Cayenne, Dijon, Dzaoudzi, Fort-de-France, Lille, Lyon, Marseille, Metz, Montpellier, Nantes, Nouméa, Papeete, Paris, Poitiers, Rennes, Saint-Denis de la Réunion, Saint-Pierre et Miquelon, Strasbourg et Toulouse. Les épreuves d’admission, elles, sont orales, et se déroulent dans l’IRA choisi par le candidat lors de son inscription aux concours.

Un arrêté du 28 mars 2019 fixe les nouvelles règles d’organisation générale, la durée, le programme des épreuves et la discipline des concours d’entrée aux IRA, à compter des épreuves organisées sur l’année 2020. Les épreuves d’admissibilité et d’admission sont communes aux deux concours externe et interne.

A l’admissibilité :

La première épreuve d’admissibilité consiste en la résolution d’un cas pratique, à partir d’un dossier de 30 pages au plus, portant sur un ou plusieurs thèmes d’actualité des politiques publiques relevant de l’Etat. La résolution du cas pratique prend la forme d’une note argumentée visant notamment à introduire les propositions de solution pratique du candidat à partir d’un argumentaire faisant référence aux acquis de son parcours académique et professionnel. L’épreuve dure 4 heures et est affectée d’un coefficient 5.

La deuxième épreuve d’admissibilité consiste en un questionnaire à choix multiples visant à vérifier les connaissances du candidat en matière de culture administrative et juridique, de finances publiques, d’organisation, de fonctionnement et de politiques des institutions européennes et de culture numérique, ainsi que son aptitude à la décision par le biais, le cas échéant, de mises en situation. Elle comprend un nombre maximal de 120 questions, dont les deux tiers au plus relèvent de la culture administrative et juridique et des finances publiques. L’épreuve dure 1 heure 30 et est affectée d’un coefficient 2.

A l’admission :

L’épreuve d’admission consiste en un entretien avec le jury visant à évaluer les aptitudes du candidat et sa motivation à exercer les fonctions auxquelles prépare la formation délivrée par les instituts régionaux d’administration et, le cas échéant, à reconnaître les acquis de son expérience professionnelle. Il vise également à apprécier les qualités d’expression orale du candidat ainsi que son comportement face à une situation professionnelle concrète et sa capacité à encadrer une équipe. L’entretien débute par une présentation par le candidat de son parcours et de sa motivation et se poursuit par un échange qui comprend notamment une ou plusieurs mises en situation professionnelle. Au cours de cet échange, le candidat peut également être interrogé sur les enjeux des politiques publiques relevant de l’Etat ainsi que sur l’environnement administratif dans lequel elles sont mises en œuvre. Cette épreuve, d’une durée de 30 minutes dont 5 minutes au plus de présentation par le candidat, est affectée d’un coefficient 7.

le concours externe qui s’adresse aux candidats titulaires au minimum d’une licence ou d’un titre ou diplôme classé au moins au niveau II, ou d’une qualification reconnue au moins équivalente à l’un de ces titres ou diplômes ;

-le concours interne qui s’adresse aux candidats déjà en poste dans l’administration (fonctionnaires ou contractuels), totalisant au moins 4 ans de services publics.

Les équipes pédagogiques de CAP-IRA reviennent en détails sur chacune des deux voies de recrutement :

-le concours externe des IRA : cliquez sur notre page dédiée

-le concours interne des IRA : cliquez sur notre page dédiée

Les débouchés des instituts régionaux d’administration

Les 5 instituts régionaux d’administration forment les attachés d’administration de l’État, le corps d’encadrement généraliste qui constitue la colonne vertébrale de l’administration.

Une formation pour devenir cadre A de la fonction publique d’Etat

Après 12 mois d’une formation rémunérée, les élèves sont titularisés et se voient confier des missions variées telles que :

  • l’encadrement et l’animation d’équipes
  • le pilotage de politiques publiques
  • la conduite de projets
  • la communication
  • les études dans les domaines juridiques, économiques ou sociaux

 

Après l’IRA, des fonctions exercées sur des champs interdisciplinaires

À l’issue de la formation, en fonction du rang de classement déterminé par les résultats obtenus aux épreuves durant l’année et l’appréciation des stages, les élèves des IRA choisissent leur affectation essentiellement parmi les postes proposés dans les administrations relevant des principales filières d’activité de l’Etat  :

  • l’administration scolaire et universitaire
  • l’administration territoriale de l’État
  • l’administration centrale

 

Les équipes pédagogiques de CAP-IRA reviennent en détails sur les débouchés des IRA : cliquez sur notre page dédiée.

CAP-IRA : votre préparation aux concours externe et interne d’accès aux  IRA

Les concours des IRA sont particulièrement sélectifs. En 2017, par exemple, seuls 15 % des inscrits au concours externe ont été admis au sein d’un des 5 IRA.

Intégrer la préparation intensive de CAP-IRA, c’est optimiser vos chances de réussite pour intégrer l’institut régional d’administration de votre choix : Bastia, Lille, Lyon, Metz ou Nantes.

 

Pour en savoir plus, accédez à notre espace consacré à notre formule intensive  de préparation aux concours des IRA, en présentiel ou à distance.

 

Votre inscription auprès de l’organisme CAP-IRA

Vous souhaitez rejoindre nos étudiants pour préparer les concours des IRA ? Demandez votre formulaire d’inscription et faites-le-nous parvenir dûment rempli. Nous mettons un point d’honneur à vous adresser une réponse dans les plus brefs délais.

LES INTERNAUTES AYANT CONSULTÉ CET ARTICLE ONT ÉGALEMENT RECHERCHÉ

  • inscription concours IRA
  • programme concours IRA
  • concours fonction publique